Localiser les peintures d’artistes femmes au Louvre grâce à Wikidata

Récemment, nous entendions le regret d’une visiteuse du Louvre de ne pas y avoir trouvé des peintures réalisées par des femmes. Il y en a certes bien peu mais il y en a, pas seulement d’Élisabeth Vigée Le Brun, et il est même possible de les localiser.

Les Attributs de la peinture, de la sculpture et de l'architecture
Les Attributs de la peinture, de la sculpture et de l’architecture,
peinture d’Anne Vallayer-Coster, Louvre, aile Sully, peintures françaises, salle 52

La base Joconde nous permet déjà d’obtenir une liste de peintures en croisant divers critères, comme expliqué dans un billet sur les les artistes femmes dans Joconde. On peut ainsi obtenir une liste de 42 œuvres (dont, au passage, une qui n’est plus au Louvre mais au musée d’Orsay, comme cela a été signalé).

Par ailleurs la base Atlas du musée du Louvre nous permet, sous réserve d’être à jour, de localiser les œuvres par salle.

Comment croiser les données de ces deux bases patrimoniales ?
Wikidata !

Wikidata est une base de données libre, coopérative et multilingue, hébergée par la Wikimédia Foundation. Comme la communauté de contributeurs ne dispose pas de jeux de données en open data pour les collections du musée du Louvre, il convient de les éditer peu à peu. Et petit à petit, malgré les nombreux manques, s’est constitué un jeu de données déjà notablement fourni permettant en particulier d’avoir des œuvres du Louvre localisées par salles sur Wikidata.

Alors où trouver les peintures des artistes femmes au Louvre ?

Peintures d'artistes femmes au Louvree
Peintures d’artistes femmes au Louvre

Un deuxième tableau de différence entre la liste ci-dessus et celle de la base Joconde, puisque L’Enfant à la poupée est attribué à Anne-Geneviève Greuze sur la base Atlas mais à son père Jean-Baptiste sur la base Joconde.

En 2014, l’Institut national d’histoire de l’art, le musée du Louvre et l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée organisèrent un séminaire de recherche Qu’est-ce que les études de genre font à l’histoire de l’art ? et un cycle de conférences Artistes femmes au musée ? Regards actuels.

La même année, le Louvre accueillait les Ateliers numériques : Tous à l’œuvre organisés par le ministère de la Culture et de la Communication. Le panel très large des domaines de création proposés comprenait notamment une invitation au remix et au partage : « Vous avez envie de participer à la création d’un corpus d’images, de textes, de croquis à diffuser, à réutiliser, à mixer pour mieux partager votre expérience dans le Hall Charles V du musée du Louvre ? »
Nous avons envie, oui, de « créer des corpus d’images à diffuser, à réutiliser, à mixer pour mieux partager » mais encore faudrait-il que nous disposions de ressources librement réutilisables, :-/. Malgré les manques et en souhaitant l’ouverture prochaine en open data des bases patrimoniales publiques, avec Wikidata et WikiCommons nous avons déjà de quoi faire.

Enjoy!